Trains directs

Ce site présente des études ville par ville de l’évolution des relations ferroviaires directes de 1871 à nos jours. Petit à petit, les chefs-lieux de département seront présentés (pour certains, ça sera vite fait : Privas, Digne et Bobigny ne sont pas desservis par le train en 2020), ensuite d’autres villes seront traitées. Ceci permettra d’avoir une vision globale et pas seulement métropolitaine, de l’évolution de l’offre ferroviaire en termes de trains directs. Sauf exception, seules les lignes du réseau principal seront traitées.

Pour chaque ville, différents points sont étudiés : la situation aujourd’hui, l’évolution dans l’histoire (1871 – 2020) et enfin l’évolution des vitesses moyennes. De nombreuses cartes illustrent la situation.

Ne sont reprises que les relations qui fonctionnaient plus de 10 jours par service (été ou hiver). Les relations de super pointe qui étaient mises en place que quatre ou cinq fois par an, à l’occasion des départs en vacances d’hiver par exemple, ne sont pas reprises.

Trains directs : Les villes décrites

La relation directe est un élément clé de l’offre ferroviaire et du service attendu par les usagers du train. La rupture de charge est très souvent considérée négativement dans le choix du mode de transport. Un système basé sur des correspondances ne peut fonctionner que s’il y a fréquences (même aux heures creuses, en cas de long trajet, la correspondance se déroulera peut être a une heure creuse), amplitude et robustesse (la correspondance dépend du non-retard du train initial). Ces trois conditions ne sont pas, actuellement, réunies sur le réseau ferroviaire français. Il serait donc logique de trouver un réseau de relations directes développé, malheureusement ce n’est pas la tendance.

Trains directs : on parle de nous !

Lyon Capitale a parlé de l’étude de « trains directs » sur la ville de Lyon. Également une actu à l’occasion du nouveau service au 15/12/19.

FNAUT-Info reprend l’étude trains-directs de Grenoble.

Le Dauphiné Libéré Isère du 14 octobre 2019 fait sa une avec les travaux de trains directs sur Grenoble + un dossier de deux pages.

Le contenu de ce site étant en Creative Common (cf. ci-dessous), il peut être repris pour des publications presse. N’hésitez-pas.

Travaux en licence Creative Common

Grenoble 2020

Ces schémas sont le fruit d’un gros travail bibliographique et cartographique. Je les dépose ici sous licence Creative Common by-nc-nm (suivez le lien pour les détails. En gros ça veut dire que vous pouvez partager ces documents en les créditant – mettre un lien vers site web par exemple – mais vous ne pouvez pas les utiliser à des fins commerciales et vous ne pouvez pas les modifier). Alors associations, élus, syndicats, journalistes, techniciens ou particuliers, n’hésitez pas à utiliser et à les partager.

Pour contribuer

Vous pouvez contribuer à ce travail : si vous avez, au fond d’un placard, un vieil indicateur horaires et que vous ne savez pas quoi en faire, n’hésitez pas à me le proposer… Mon mail : rce038@trains-directs.fr

Trains directs : Restez informés

Pour être alerté des mises en ligne, suivez le compte Twitter : @TrainsDirects