Ussel

Ussel

Sous Préfecture de la Corrèze – 9 782 hab – Aire urbaine : 13 532 hab

Les trains à Ussel : une desserte amputée vers l’Est et le Nord

Ussel global 2020

Ussel : trains directs, la situation aujourd’hui

D’Ussel, on ne peut aller en trains directs que vers l’ouest avec des trains pour Limoges et pour Brive. Périgueux et Bordeaux ne sont atteints que par de rares trains le week-end.

Ussel 2020
Trains directs au départ d’Ussel, à partir du 15/12/2019

Ussel : trains directs, l’évolution dans l’histoire

Les origines

Le Chemin de Fer à atteint Ussel en 1880 depuis Limoges d’une part et Tulle d’autre part. En 1881, le prolongement vers Eygurande Merlines est ouvert. Enfin en 1905, la ligne depuis Busseau sur Creuse atteint Ussel.

En 1886, le schéma de desserte est plus important qu’en 2019 puisque Limoges et Brive sont desservis mais également Clermont Ferrand.

Le début du XXème siècle voit la desserte structurante BordeauxClermont Ferrand mise en place, elle perdurera jusqu’en 2014, date de fermeture de la section (Ussel -) Eygurande Merlines – Laqueuille. Les deux autres destinations : Limoges et Busseau sur Creuse complètent l’offre. Cette desserte ne bougera pas jusqu’aux années 30. A cette date Bordeaux est relié au Mont Dore par un express d’été.

Le bouleversement

La mise en eau du barrage de Bort les Orgues en 1952 et la fermeture de la ligne entre Eygurande Merlines et Bort les Orgues qui eut lieu en 1950, vont modifier la desserte d’Ussel. Les trains de Paris vers Aurillac et St Flour n’ont pas été limités à Eygurande Merlines mais ont été prolongés vers Ussel. Depuis cette date, Ussel dispose donc d’une desserte vers Montluçon et Paris Austerlitz.

Il est à noter que pour accompagner cette mise en eau du barrage de Bort les Orgues, la construction, à la charge d’EDF, d’une ligne Ussel – Bort les Orgues a débuté mais ne fut jamais achevée. Des travaux pour la construction d’un tunnel ont été menés.

A la même époque, la desserte vers Clermont Ferrand est prolongée jusqu’à Lyon.
C’est en 1970 que la desserte en trains directs au départ d’Ussel atteint son apogée. Grenoble est également atteint à l’Est.

Le repli

En 1979, le repli commence avec la fermeture aux voyageurs de la ligne Felletin – Ussel. A partir des années 1980, le train direct pour Le Mont Dore est supprimé ainsi que le prolongement LyonGrenoble qui fera une timide réapparition dans les années 2000, quelques jours par semaine.

Les années 2000, c’est également le début de la disparition des relations directes avec Paris : celles-ci n’ayant plus lieu qu’en week end. Les trains directs ne dépassent plus Clermont Ferrand à l’Est et ne vont plus à Bordeaux qu’en fin de semaine.

Deux dates d’amputation de la desserte suivent : 2008 pour la fermeture de Montluçon – Eygurande Merlines et 2014 pour la fermeture d’Ussel – Laqueuille.

Ussel est caractéristique de l’évolution de la desserte du Massif Central. Les nombreuses amputations en interdisent une traversée Est-ouest en trains directs.

Ussel : Les trains directs au fil du temps (1871 – 2020)